Jimena de la Frontera 

Une terre à explorer, une destination parfaite. 


Jimena de la Frontera est située dans la partie orientale de la province de Cádiz, à l'intérieur de la région du Campo de Gibraltar, sur la route qui va de San Roque à Ronda et elle est limitrophe avec la province de Málaga. Son emplacement entre la Serranía de Ronda et la Baie d'Algésiras conserve une des places les plus importantes de forêt méditerranéenne dans le sud de l'Europe : le Parc Naturel Los Alcornocales. 

 

Découvrez l'application mobile de Jimena de la Frontera, où vous pouvez accéder à toute l'information locale


Patrimoine historique

Grotte La Laja Alta

Située à proximité de Jimena, ses peintures rupestres, datant entre 1000-700 av. J.C., constituent un cas unique de représentation des scènes maritimes avec des bateaux, en tant que preuve de l'histoire qui concerne la colonisation et le commerce du peuple Tartesse.


Si vous désirez visiter cet emplacement vous pourrez le faire accompagné par notre guide spécialisé. Consultez le prix et la disponibilité. 


Nécropole de Buceite

Dans le lieu-dit de San Pablo de Buceite, à 10 minutes de Jimena, et sur une colline appelée « de Vargas »,  se sont découverts les restes archéologiques d’une nécropole romaine, où on a trouvé, entre autres, une jarre rituelle et un lustre en bronze, datés autour des siècles VI et VII. Ces pièces sont maintenant exposées au musée communal de San Roque. 


Château de Jimena

Cette forteresse a été bâtie sur l’ancienne ville romaine d’Oba et est considérée le monument plus emblématique, par excellence, du village. Pendant la période d’Al-Andalous, il atteint sa plus grande splendeur, dû à sa situation stratégique, et preuve de cela sont ses citernes arabes. A son dos s’étend un singulier paysage dans lequel et entre les rochers se cache le « Bain de la Reine Mora » (siècles IX-X), un ancien font baptismal. 

Usine Royale d’artillerie. 

Bâtie pendant le royaume de Charles III autour de 1.770 afin d'approvisionner les campagnes aux Indes, la production s’est finalement destinée au grand siège de Gibraltar, en 1.779. Mais, dû au  flux discontinu de l'eau de la rivière Hozgarganta, il n'a pas pu prospérer. C'est précisément aux bords de cette rivière où se trouvent les restes plus importants, en concret le canal, plus connu comme le « Cao », qui accompagne pendant un bout la randonnée de la rivière Hozgarganta. 

Eglise de la Miséricorde.

Sur le bord extérieur des murailles du château se trouve l’église d’origine gothique de la Miséricorde. Bâtie après la conquête chrétienne sur les ciments de l’ancienne mosquée, elle fut restaurée dans le siècle XVI, comme montrent les détails de la Renaissance ainsi que les mi-colonnes avec de chapiteaux ioniques sur lesquelles reposent des arcs plein cintre, et d’autres signes sur la façade. 



Sanctuaire de Notre Dame des Anges

Situé dans le lieu-dit « Estación de Jimena », plus connu avec le nom « Los Ángeles (les anges) », en faisant les honneurs a la patronne du village. Ce bâtiment hébergea dans le passé une communauté de moines franciscains avant de servir aussi comme refuge pour les religieuses de Santa Clara pendant la prise de possession de Gibraltar par les anglais. D’un seul corps, avec berceau et chapelle finie avec coupole, c’est un des monuments religieux plus imposants de la région. 

Le bar Pérez, situé à proximité de la Casa Grande, c’est un classique de Jimena où vous pourrez déguster des tapas exquises avec un 10% de réduction dans le prix juste pour être logé avec nous. À ne pas rater…


Síguenos

casas rurales

contador de visitas


Posada Rural La Casa Grande, C/Fuentenueva 42, 11330 Jimena de la Frontera (Cádiz)

Telf.: 956641120/699316180

info@posadalacasagrande.es